Inès de Koh-Lanta très remontée : l'infirmière s'agace, "nous n'avons plus de masques"

La vie en confinement fait un peu perdre la notion du temps, mais nous sommes vendredi, jour de Koh-Lanta, le jeu d’aventures de TF1 qui risque d’être encore plus suivi que d’habitude puisqu’il va ouvrir un nouvel horizon dans notre salons. Parmi les candidats de cette nouvelle édition, Inès, 25 ans, originaire de Toulouse et qui exerce la profession d’infirmière sur Paris où elle s’est désormais installée. « Même si c’est un métier difficile, je suis contente d’être auprès des patients. J’ai un besoin indéfectible de me sentir utile et d’aider les autres» explique-t-elle dans TV Mag.

Une confession qui prend encore plus de sens en ce moment, à l’heure où l’épidémie de coronavirus remplit les hôpitaux et soumet médecins et infirmiers à des cadences infernales. Sur Instagram, Inès s’est d’ailleurs exprimée sur le sujet en poussant un coup de gueule à l’encontre de ceux qui, en croyant se protéger, empêchent le personnel hospitalier de pouvoir travailler. « Arrêtez d'aller prendre des masques en pharmacie et hôpitaux, nous n'en avons plus à l'hôpital pour travailler avec les patients contaminés, écrit-elle. Vous êtes incroyables, vous me mettez hors de moi ! Restez chez vous et arrêtez d'aller dévaliser le matériel dont nous avons besoin ».

Inès a d’ailleurs eu très peur car elle est tombée malade à son tour. Au final une grosse grippe comme elle l’a confié sur Instagram, mais elle a craint un moment d’avoir été touchée par le coronavirus car elle est restée en contact pendant quatre

Retrouvez cet article sur GALA

Après l’affaire Griveaux, Agnès Buzyn à la tête d’un “rafiot en perdition”, les soutiens d’Emmanuel Macron dépités
PHOTOS - Kate Middleton porte pour la première fois les bijoux préférés de Meghan Markle, un clin d’œil ?
PHOTO - Jean-Luc Reichmann s'essaye à la danse sur les réseaux sociaux, son fils est "sous le choc" !
César 2020 : Florence Foresti et Adèle Haenel pointées du doigt par Roschdy Zem qui ne les nomme pas
Ce ministre est confiné avec trois collaborateurs... et des invitées très spéciales !