Impôts : méfiez-vous de l’arnaque qui vous promet un faux remboursement

·2 min de lecture
Impôts : méfiez-vous de l’arnaque qui vous promet un faux remboursement (Crédit : Getty Images/iStockphoto)

Vous avez reçu un mail des impôts vous annonçant un remboursement ? Attention, il s’agit probablement d’une arnaque.

Surveillez votre boîte mail et restez sur vos gardes. C’est en substance le message passé par l’UFC-Que Choisir ce lundi 22 novembre. L’association de consommateurs met en garde les contribuables sur des mails bidons émanant du fisc et faisant miroiter des remboursements fictifs à leurs destinataires. Comme souvent lorsqu’il y a de l’argent à soutirer, les escrocs se donnent du mal. 

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Pour duper plus facilement leurs victimes, ils n’hésitent pas à reprendre les éléments visuels des finances publiques. Leur objectif ? Vous amener à cliquer sur le lien envoyé et remplir un faux "formulaire de remboursement" dans lequel vous êtes invité à renseigner toutes vos informations confidentielles et notamment vos coordonnées bancaires. La tentative de phishing est évidente.

Des signes doivent vous alerter

Comme le rappelle l’UFC-Que Choisir, plusieurs signes doivent vous alerter. "Si vous recevez un courrier électronique vous annonçant que de l’argent vous attend, vérifiez scrupuleusement l’adresse e-mail de l’expéditeur. Dans notre exemple, il s’agit de '432100806@student.ksu.edu.sa'. De toute évidence, la personne qui se cache derrière l’envoi du message n’a rien à voir avec les impôts", indique l’Union fédérale des consommateurs. Autres indices qui doivent vous mettre la puce à l’oreille : la syntaxe souvent approximative du message envoyé et les liens morts dans le "formulaire de remboursement".

Gardez aussi bien en tête que jamais Bercy ne demandera de renseigner vos coordonnées bancaires sur un formulaire pour rembourser un trop-perçu éventuel. En cas de suspicion de fraude, contactez le plus rapidement possible l’administration fiscale soit dans votre espace en ligne, soit par téléphone.

VIDÉO - Impôts : bonne nouvelle pour les femmes endettées à cause d’un ex-conjoint

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles