Impôts 2021 : prime Covid, frais de télétravail… Quelles nouveautés pour remplir votre déclaration cette année ?

Cyprien Tardieu
·3 min de lecture
Impôts : quelles nouveautés pour 2021 ?

Crise du Covid oblige, de nouvelles choses sont à savoir pour bien remplir sa déclaration de revenus. Yahoo vous aide à y voir plus clair sur les grandes nouveautés de ce cru 2021.

Notez bien la date sur vos agendas ou smartphones. À partir de ce jeudi 8 avril, tous les contribuables français pourront déclarer la traditionnelle déclaration de revenus. Pour ne pas faire d’erreurs, voici ce qui va changer sur votre feuille d'impôts cette année. 

Les frais de télétravail exonérés…

Largement encouragé par le gouvernement en cette période de crise sanitaire, le télétravail a explosé depuis un an. D’un salarié à l’autre, les coûts peuvent varier de 13 euros à 174 euros par mois. Dans ce contexte, Bercy a décidé d’instaurer des exonérations d'impôts pour absorber les frais liés au travail à distance. "Les allocations versées par l'employeur au titre du télétravail à domicile en 2020 seront exonérées d'impôt sur le revenu, dans la limite de 550 euros pour l’année" précise le site officiel de l'administration française. Pour ceux qui préfèrent déduire les frais réels, c'est possible à condition de bien transmettre tous vos justificatifs à l’administration fiscale.

…les primes Covid aussi

La prime exceptionnelle ("prime Covid") versée en 2020 aux salariés du public comme du privé dans le secteur médical et social échappe aussi à l’impôt. Elle est exonérée d’impôt dans la limite de 1 500 euros. La prime de pouvoir d’achat ("prime Macron"), versée en 2020 aux salariés ayant perçu une rémunération inférieure à trois fois le Smic sur les douze mois précédents n’est pas imposable dans la limite de 1 000 euros (2 000 euros si l’employeur met en œuvre un accord d’intéressement).

VIDÉO - Impôts : les nouveautés de la déclaration 2021

Heures supplémentaires défiscalisées

Les heures supplémentaires sont exonérées d’impôt dans une limite annuelle de 5 000 euros. Cette limite grimpe à 7 500 euros si ces heures supplémentaires ont été effectuées entre le 16 mars et le 10 juillet 2020, au plus fort de la crise sanitaire.

Déplacements propres encouragés

Afin d’encourager le plus possible le recours aux véhicules propres ou au covoiturage pour aller au travail, chaque salarié peut percevoir un "forfait mobilités durables" non-imposable à hauteur de 500 euros au lieu de 400 euros l’an passé. Les trajets en voiture électrique sont majorés de 20% par rapport aux véhicules traditionnels.

Les déplacements propres encouragés
Les déplacements propres encouragés

Dons aux associassions : le plafond augmenté

Les dons aux associations sont aussi mieux défiscalisés. La réduction de 75% jusqu’à 1 000 euros est prolongée en 2021. Concrètement, les Français qui ont donné 1 000 euros à une oeuvre caritative l’an dernier paieront au final seulement 250 euros. Cette mesure temporaire a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021.

Airbnb s’occupe de (presque) tout

Vous louez votre logement sur Airbnb ? Le géant américain a désormais l’obligation de transmettre les revenus que vous en tirez à l’administration fiscale. Ces revenus seront directement pré-remplis sur votre déclaration de revenus cette année.

Attention à la date limite

Comme chaque année, tous les contribuables ne sont pas tous logés à la même enseigne pour remplir leur déclaration d’impôt sur le revenu. Voici les dates à retenir :

  • Jusqu’au 26 mai si votre département est compris entre le 01 (Ain) et le 19 (Corrèze)

  • Jusqu’au 1er juin si votre département est compris entre le 20 (Corse) et le 54 (Meurthe-et-Moselle)

  • Jusqu’au 8 juin si votre département est compris entre le 55 (Meuse) et le 976 (Mayotte).

Pour les déclarants en version papier, il ne faudra pas traîner. La date limite est fixée au 20 mai 2021 à minuit.

Ce contenu peut également vous intéresser :