"Une imposture abominable" : ceux qui se réclament du gaullisme n'apprécient pas l'hommage d'Emmanuel Macron au général de Gaulle

Simon Le Baron

Pour la première fois depuis plus de deux mois, Emmanuel Macron effectue ce week-end un déplacement qui n’est pas consacré à la lutte contre le coronavirus. Le président de la République sera dimanche dans l’Aisne pour commémorer la bataille de Montcornet, au cours de laquelle Charles de Gaulle s’est illustré en 1940.

Le chef de l’État entend célébrer "le refus de la résignation" et "l'esprit de résistance", qui résonnent dans l'actualité. Mais dans la classe politique, ceux qui se réclament du gaullisme crient à l’imposture.


"Emmanuel Macron est l'antithèse du gaullisme"

Entendre Emmanuel Macron revendiquer l’héritage du Général. Voilà qui donne de l’urticaire au souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, pour qui il s'agit d'une "imposture abominable qui ne peut que révolter tous ceux qui se sentent gaullistes profondément et qui partagent la certaine idée de la France qu'a toujours défendue le général de Gaulle". Le président de Debout la France est catégorique : le locataire de l’Élysée n’a aucun point commun avec son illustre prédécesseur, il est même "l'antithèse du gaullisme, tout son parcours, tout son fonctionnement est anti-gaulliste, alors le voir célébrer le général de Gaulle, il y a de quoi avoir une indigestion".

Sentiment que partage le député Les Républicains Julien Aubert, qui a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi