"Impossible de sortir la tête de l'eau" : Bruno Le Maire raconte sa "panique" quand il a eu la Covid-19

·1 min de lecture

Si les porteurs sains du Covid-19 ont la chance d'être asymptomatiques, c'est loin d'être le cas de tous les patients. Bruno Le Maire est bien placé pour le savoir. Le vendredi 18 septembre, le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance annonçait avoir été "testé positif à la Covid-19", sur Twitter. Et d'ajouter : "Je me suis immédiatement mis à l’isolement à mon domicile conformément aux règles sanitaires édictées par le gouvernement. Je ne présente aucun symptôme. Je resterai à l’isolement pendant sept jours. Je continue à exercer mes fonctions." Dans un documentaire intitulé Covid : Au cœur de la crise. Ils racontent, diffusé ce dimanche 14 mars sur LCI, à 20h50, le locataire de Bercy revient sur cette période éprouvante, au cours de laquelle son état de santé s'est aggravé du jour au lendemain. "J'arrivais à travailler quelques heures dans la journée. Puis, je me suis réveillé le dimanche matin, incapable de respirer", se souvient-il, comme le rapportent nos confrères en avant-première.

Dans cette interview, Bruno Le Maire - le quatrième ministre à avoir été contaminé par la Covid-19 - avoue s'être inquiété pour sa santé. En effet, il évoque des "difficultés respiratoires" qui sont apparues "alors qu'[il pensait] être débarrassé du virus", ainsi qu'"une forme de panique". Et d'expliquer : "Je pense que ceux qui ont vécu ça se souviendront toujours de cette espèce de panique qui vous saisit quand vous sentez que vous n’arrivez plus à respirer. Comme si vous aviez (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle prête à investir la Maison Blanche ? Ces éléments qui confirment la rumeur
Lionel Jospin repart en campagne pour le PS : cette apparition inattendue à Paris
PHOTO - Comblée, la princesse Eugenie "profite de sa 1ère fête des mères" et dévoile un adorable cliché
Élisabeth Borne, ministre du travail, positive à la Covid-19 : "Je continuerai d'exercer mes fonctions"
"Vous tenez le choc ?" : Jean Castex inquiet pour le personnel soignant