"Impossible de rester à se morfondre" : Hervé et ses pairs, nommés révélations aux Victoires de la musique 2021, restent combatifs

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

"Sortir un album et démarrer dans ce métier maintenant, avec ce contexte, c'est extrêmement difficile, on n'a jamais vu l'équivalent de cette situation", souligne Romain Vivien, président des Victoires de la Musique (et directeur général de la structure musicale Believe), qui ont dévoilé lundi 11 janvier les nominations de l'édition 2021 prévue le 12 février.

Pour autant, pas question de se lamenter : face à l'arrêt des concerts et à la crise sanitaire qui a brisé l'élan de carrières naissantes, les jeunes artistes nommés dans la catégorie révélations des Victoires se montrent combatifs, comptant sur l'imagination et la débrouillardise.

Hervé : "Je peux faire des trucs dans ma chambre", sans budget

"Quand le confinement arrive, le premier ou le deuxième, je le vis très mal, mais ça ne dure qu'un quart d'heure, après c'est ok, faut qu'on fasse un live filmé, si on peut le faire à l'Olympia (sans public), on le fait", raconte Hervé, 28 ans, nouvelle voix sensible de la chanson française à l'enthousiasme XXL remarqué pour son premier album Hyper sorti en juin 2020.

Pour lui, qui vient d'être nommé révélation masculine en compagnie de Hatik et Noé Preszow, "impossible de rester à se morfondre, alors on (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi