Publicité

Importations d'Ukraine, Pacte vert: des agriculteurs polonais de retour à la frontière allemande

Les agriculteurs polonais reprennent leur mouvement de protestation. Ils s'opposent aux importations ukrainiennes, exemptées de droits de douane depuis le début de l'invasion russe, et au Pacte vert européen, qu'ils jugent trop contraignant. Pour la deuxième fois de l'année, ils bloquent la frontière allemande.

Avec notre correspondant à Varsovie, Martin Chabal

Les agriculteurs de Pologne gardent le cap et espèrent que l'Union européenne pourra les entendre. Ça fait maintenant plusieurs mois qu'ils manifestent et estiment n'avoir eu aucune réponse concrète pour leur situation.

Ils espèrent qu'en bloquant la frontière avec l'Allemagne, les instances européennes prendront le problème plus au sérieux.

Que ce soit avec la baisse des prix des matières premières, à cause des importations ukrainiennes, ou encore la réduction des engrais, mais aussi l'objectif neutralité carbone du Pacte vert, les agriculteurs polonais estiment être dans une situation critique.

Ils demandent à ce que l'Union européenne régule les importations ukrainiennes et des frontières extérieures à l'UE. Mais surtout qu'elle fixe des prix plus élevés pour leurs récoltes afin de vendre à un prix qu'ils estiment plus juste.

Et le blocage devrait durer jusqu'à mercredi, avant le prochain mouvement de grève.


Lire la suite sur RFI