"Ce qui importait, c'était la sensualité" : Lannick Gautry évoque les scènes d'intimité avec Virginie Ledoyen dans "Contre toi" sur France 2

Extrait de la fiction de France 2
Extrait de la fiction de France 2 "Contre toi" avec Lannick Gautry et Virginie Ledoyen - Nicolas Robin

France 2 diffuse la fin de la série "Contre toi" ce mercredi. Des épisodes dans lesquels Virginie Ledoyen et Lannick opèrent un rapprochement.

Ce mercredi 26 juin, France 2 achève la diffusion de sa série thriller "Contre toi" avec Lannick Gautry et Virginie Ledoyen , débutée mercredi dernier. Ces deux derniers épisodes marquent un tournant dans la relation entre les personnages des deux acteurs principaux.

A lire aussi : "Contre toi" : Que vaut le nouveau thriller avec Lannick Gautry diffusé dès ce mercredi soir sur France 2 ?

Dans "Contre toi", Lannick Gautry incarne Mathias, un garde du corps engagé pour assurer la protection d'Esther, le personnage de Virginie Ledoyen. Une femme dont la vie est menacée : elle est victime de plusieurs tentatives d'assassinat. Si dans les deux premiers épisodes, diffusés le 19 juin dernier, ces deux personnages s'entendent comme chien et chat, peinant à se supporter, dans les épisodes de ce soir leur relation évolue. Si bien que les deux comédiens ont dû tourner des scènes d'intimité.

Pas besoin d'un coordinateur d'intimité

Un sujet sur lequel Virginie Ledoyen et Lannick Gautry se sont confiés auprès de nos confères de "Télé-Loisirs ". Ils ont refusé la présence d'un coordinateur d'intimité, laissant le réalisateur Christophe Lamotte endosser ce rôle. "Lannick et moi avons estimé que nous étions assez grands et que nous nous entendions suffisamment bien pour nous en passer" affirme Virginie Ledoyen, ajoutant que le metteur en scène "avait un regard bienveillant et juste sur ce que ça devait être".

Celle...

Lire la suite


À lire aussi

Élections législatives : Pourquoi Olivier Faure représente-t-il le Nouveau Front Populaire ce soir sur France 2 ?
Cyril Hanouna sur Europe 1 : Huit jours après un premier avertissement, l'Arcom met en demeure la station pour manque de "mesure" et d''honnêteté"
"Jean-Luc Mélenchon, c'est l'extrême droite" : Les journalistes de "La Tribune" se désolidarisent d'une interview de Boris Cyrulnik publiée sur le site