Implantation à Polytechnique : le PDG de Total visé par une plainte pour prise illégale d’intérêts

·1 min de lecture

La construction d'un bâtiment de Total au cœur du campus de Polytechnique sur le plateau de Saclay n’en finit pas de faire polémique. Les opposants à l’entreprise portent aujourd’hui l’affaire en justice, avec une plainte contre Patrick Pouyanné, PDG de Total et membre du conseil d’administration de l’X, pour "prise illégale d'intérêts".

Quand Total tente d’établir ses quartiers au cœur du campus de Polytechnique, l’opposition à la multinationale réunit un curieux mélange d’ONG écolo, anticorruption et d’étudiants concernés par les questions climatiques ou attachés à l’indépendance de leur école. Trois associations, Greenpeace et Anticor mais aussi La Sphinx, une association indépendante d’étudiants actuels et anciens qui se définit comme " progressiste ", ont déposé une plainte au tribunal judiciaire de Paris le 22 avril pour " prise illégale d'intérêts ".Patrick Pouyanné, PDG de Total a été nommé au conseil d'administration de Polytechnique en septembre 2018, 3 mois après un vote du CA sur un projet de partenariat avec Total. Il a ainsi pu participer aux conseils suivants, au cours desquels cette installation a été fréquemment abordée. Assez d’éléments pour être soupçonné par deux ONG et une partie des étudiants d'avoir entretenu la confusion entre son mandat d'administrateur de l'école et celui de PDG du groupe pétrolier." Durant son mandat, Patrick Pouyanné a pris la parole en conseil d'administration au nom de Total pour exprimer l'avis de l’entreprise sur le...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

En Californie, les "études ethniques" tentent de s’implanter à l’école

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français