« Impeachment : American Crime Story » : l’affaire Lewinsky à l’épreuve de #MeToo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'affaire Lewinsky vue via la principale intéressée.
L'affaire Lewinsky vue via la principale intéressée.

ll y a au générique d?Impeachment : American Crime Story deux noms qui ne sauraient passer inaperçus. D?abord celui de Ryan Murphy, un créateur de séries exceptionnellement prolifique, déjà auteur, dans cette même anthologie intitulée American Crime Story, de deux saisons passionnantes consacrées l?une au procès d?O. J. Simpson, l?autre au meurtre de Gianni Versace. Ensuite, celui de Monica Lewinsky. Pour qui a connu les années 1990, le nom convoque quelques images : une jeune fille à béret, une robe bleue tachée de sperme, un grand cirque médiatique et un procureur acharné nommé Kenneth Starr. La jeune stagiaire de la Maison-Blanche, devenue contre son gré, en 1998, la protagoniste d?un scandale qui déboucha sur une procédure d?impeachment contre le président américain Bill Clinton, n?est pas seulement l?un des personnages principaux d?Impeachment, où l?actrice Beanie Feldstein (la s?ur de Jonah Hill à la ville) lui prête ses rondeurs et son sourire innocent, elle en est aussi la productrice.

C?est donc une sorte de récit à la première personne que propose la série et qui, après une mise en place un peu laborieuse le temps du premier épisode, se révèle palpitant. Nourri du témoignage de Monica Lewinsky (devenue aujourd?hui, après une très longue traversée du désert, une activiste spécialisée dans la lutte contre le harcèlement en ligne), Ryan Murphy construit sa dramaturgie autour de trois personnages féminins : il y a Monica, la stagiaire de 22 ans éprise [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles