Impôts : n'oubliez pas de déclarer vos cryptomonnaies

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

La saison des impôts est bientôt terminée. Il ne reste que deux jours aux résidents de la zone 1 (du département 1 à 19) et une semaine pour les habitants de la zone 2 (du département 20 à 54) pour remplir votre déclaration. Les résidents de la zone 3 (du département 55 aux départements d'outre-mer). Une déclaration qui comprend vos revenus de votre emploi, mais aussi depuis 4 ans, des revenus générés par les cryptomonnaies .

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

Ainsi, les Français ayant investi dans ces actifs numériques et qui ont vendu plus de 305 euros de crypto en 2021 doivent le déclarer aux impots. Près de cinq millions de personnes sur le territoire hexagonal sont détenteures de cryptomonnaies et ont obligation de les déclarer.  Pourtant, la procédure peut être complexe car il faut suivre toutes ses opérations pour calculer la plus-value réalisée. Mais il y a deux règles d'or à suivre rappelle Pierre Morizot, cofondateur et PDG de Waltio, un logiciel fiscal de cryptomonnaies.

Jusqu'à 1.500 euros d'amende

"La première obligation est d'informer l'administration fiscale qu'on détient des comptes à l'étranger. Par exemple, un individu qui détient un compte sur une plateforme d'échange doit, comme un compte bancaire étranger, informer l'administration fiscale via le formulaire 3916, etc...", explique-t-il. Et d'ajouter : "La deuxième obligation pour ceux qui ont réalisé des plus-values, qui ont vendu des cryptomonnaies, ils doivent...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles