Impôt sur les successions : pourquoi une réforme serait explosive pour la société française

·1 min de lecture

Rien de moins qu'un "big bang" pour Nicolas Bouzou. Dans Europe Matin mercredi, l'éditorialiste est revenu sur le dernier rapport du Conseil d'analyse économique (CAE) publié mardi et qui porte sur la fiscalité des successions. Selon cette note, il faut une réforme "en profondeur" de cet impôt honni des Français, mais qui serait source d'aggravation des inégalités de patrimoine.

>> Retrouvez l’éclairage éco tous les jours à 7h14 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Pas le bon moment pour parler fiscalité

Ce rapport est, comme toujours avec le Conseil d'analyse économique, très documenté. C'est très précis, mais en même temps, c'est contestable, et je pense que c'est un peu anxiogène. Je ne suis pas sûr que ce soit le bon moment pour parler fiscalité. Sur les constats, le Conseil d'analyse économique a raison. On a une augmentation des inégalités de patrimoine en France, pas des revenus. Les inégalités de revenus sont stables, mais les inégalités de patrimoine augmentent.

Il y a un chiffre donné dans le rapport assez saisissant. Quand vous regardez la part du patrimoine hérité dans le patrimoine total des ménages, on était à 35% en 1970, on est à 60% en 2020. Et donc, le rapport propose une remise à plat pour rendre la fiscalité sur l'héritage plus progressive, une assiette plus large, des taux plus faibles et donc plus de progressivité.

La solution fiscale est anxiogène

La fiscalité est déjà élevée, mais le CAE apporte néanmoins deux nuances. La première, c'e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles