Impôt : pourquoi les revenus 2018 peuvent encore être contrôlés

Vous n’avez probablement pas oublié que la mise en place du prélèvement à la source en 2019, vous a permis d’économiser une année d’impôt. En effet, pour éviter de payer la même année, l’impôt pris à la source sur vos revenus 2019 et l’impôt sur vos revenus 2018, le fisc a supprimé l’imposition de vos revenus 2018. Un crédit d’impôt exceptionnel, le fameux CIMR ou crédit d’impôt modernisation du recouvrement a permis d’effacer l’imposition des revenus 2018. Pour éviter les effets d’aubaine, le fisc a néanmoins prévu des gardes fous en réservant cette mesure d’exonération aux seuls revenus «courants». À contrario, les revenus exceptionnels, n’ont pas pu profiter de l’exonération. 2018 une année non prescrite En temps normal, le fisc dispose de trois années pour contrôler la déclaration de revenus des contribuables (Article L 169 du Livre des procédures fiscales). Ainsi, l’année 2018 aurait normalement dû être prescrite au 31 décembre 2021. Mais il n’en n’est rien ! Le législateur a prolongé d’un an le droit de contrôle de l’administration fiscale. «La prolongation d’un an du délai de prescription s’agissant des revenus de l’année 2018 a précisément pour but d’offrir à l’administration des moyens renforcés pour débusquer des manœuvres consistant à présenter sous la forme de revenus «courants», et donc à effacer fiscalement au moyen du CIMR, des revenus exceptionnels n’ouvrant pas droit à ce dispositif», souligne l'expert en fiscalisté des particuliers Fabrice de Longevialle. Quels sont les revenus concernés  En fait, le contrôle de l’administration peut porter sur l’ensemble des revenus perçus en 2018, y compris ceux hors champs du prélèvement à la source (plus-value boursière, dividendes, etc.). Elle peut aussi vous demander des justifications sur les charges déduites et contrôler vos réductions et crédits Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles