Immunité. Une mesure plus fine de l’efficacité d’un vaccin anti-Covid ?

·1 min de lecture

Dans une étude préliminaire relayée par la revue Nature, des scientifiques affirment avoir mis en évidence un lien précis entre réponse immunitaire et risque d’infection.

Comment prédire chez une personne la protection apportée par une dose de vaccin anti-Covid ? À part mener des essais cliniques longs et fastidieux, y aurait-il un moyen de savoir si la réponse immunitaire apportée par un vaccin est suffisamment protectrice ? Autant de questions pour lesquelles une étude préliminaire apporte des éléments de réponse, relate la revue Nature :

L’équipe de l’université d’Oxford, au Royaume-Uni [partenaire du laboratoire AstraZeneca], a mis en évidence un ‘corrélat de protection’ à partir des réponses immunitaires de participants à un essai – le premier découvert par un développeur de vaccin anti-Covid-19.”

À lire aussi: Recherche. Vaccins : une hypothèse pour expliquer l’apparition des rares thromboses

Le corrélat de protection correspond à la réponse immunitaire précise qui apporte une protection contre la maladie.

Les anticorps neutralisants, un indicateur clé

Les résultats de l’étude préliminaire – car non validée par d’autres scientifiques – ont été diffusés sur la plateforme medRxiv le 24 juin. De précédentes études avaient suggéré que les anticorps neutralisants, qui bloquent l’entrée du virus dans ses cellules cibles, sont un bon indicateur de l’efficacité des vaccins anti-Covid-19.

Ainsi, les vaccins de Pfizer et de Moderna, qui enregistrent de très bons résultats, entraînent la production de taux élevés d’anticorps neutralisants, tandis que ces taux sont plus faibles avec les vaccins d’AstraZeneca ou de Johnson & Johnson.

Un premier

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles