Immunité des enfants, climat et serpent de mer : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 24 août 2021 : le système immunitaire des enfants les protège des formes graves du Covid-19, le changement climatique a une responsabilité dans les événement météo extrêmes survenus en Allemagne, en Belgique et au Luxembourg et des serpents de mer qui s'entichent de plongeurs étudiés.

L’actualité des sciences du 24 août 2021, c’est :

En santé :

  • Les enfants sont bien moins exposés au risque de développer une forme grave due au Covid-19 que les adultes, grâce à leur système immunitaire beaucoup plus actif dans les voies respiratoires supérieures.

  • Chez les enfants, le système de reconnaissance précoce du virus est beaucoup plus alerte que chez les adultes.

  • Le système immunitaire des enfants est ainsi en mesure de combattre le coronavirus avant même qu'il n'arrive à pénétrer dans les voies respiratoires profondes.

En climat :

  • L’événement de fortes précipitations qui a détruit une partie de l’ouest de l’Allemagne, de l’est de la Belgique et du nord du Luxembourg a été exacerbé par l’augmentation des températures depuis deux siècles.

  • Selon les chercheurs du monde entier réunis au sein du World Weather Attribution, avec une température inférieure de 1,2 degré, l’intensité des précipitations aurait été inférieure de 3 à 19%.

  • Les scientifiques alertent sur la nécessité de tout faire pour réduire les risques encourus par les humains et les biens en les adaptant aux conséquences des catastrophes futures.

En animaux :

  • En effectuant des zigzags rapides, certains serpents de mer mâles venimeux nagent directement vers les plongeurs, s'enroulent parfois autour de leurs membres et les mordent.

  • Les attaques de ces serpents sont plus fréquentes en période de reproduction : ces reptiles attaqueraient les humains car ils se trompent sur leur identité.

  • Il est possible que les mâles voient dans le plongeur un rival ou plus probablement, une femelle.

En santé :

  • Le variant Delta représente désormais la presque totalité des nouveaux cas en France et dans le monde et cette situation cache une course entre au moins 12 descendants du Delta originel.

  • Le Delta originel reste l'un des plus rapides, seuls les variants AY.3 et AY.7 semblent plus performants.

  • Ces sous-variants progressent actuellement aux États-Unis et en Europe.

En fondamental :

  • Un laboratoire j[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles