Immolation par le feu d'un étudiant : l'université Lyon 2 de nouveau fermée en raison de blocages

franceinfo avec AFP

La mobilisation étudiante contre la précarité se poursuit. L'université Lyon 2, où étudiait le jeune homme qui s'est immolé par le feu vendredi, est de nouveau fermée mercredi 13 novembre en raison des blocages "en cours sur le campus Porte des Alpes" menés par des étudiants protestant contre des conditions de vie précaires. "Les conditions ne permettent pas d'accueillir étudiants et personnels", explique l'université sur Twitter.

Ce blocage des accès du campus a été mené tôt dans la matinée, à l'appel de plusieurs syndicats. Il intervient au lendemain d'une journée de mobilisation en hommage à l'étudiant lyonnais qui s'est immolé en laissant un message interpellant les pouvoirs publics sur la précarité. Brûlé à 90%, le jeune homme était toujours entre la vie et la mort mardi à l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon, selon des sources syndicales.

"La réponse, c'est le silence"

"Ce qui justifie cette opération de blocage, c'est le refus de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi