Immobilier : ventes en chute, locations bloquées… où va-t-on ?

Des ventes et des prix qui flanchent, un marché de la location totalement saturé… alors que le secteur de l’immobilier traverse une crise historique, le “Grand rendez-vous de l’immobilier” (Capital / Radio immo) a reçu pour son numéro de rentrée de septembre Charles Marinakis, président de Century 21, premier réseau d’agences.

Dans une première partie de notre entretien, le président de Century 21 revient tout d’abord sur le marché de la vente. Actuellement, les acheteurs sont victimes d’un télescopage entre des taux de crédit élevés (4% en moyenne sur 20 ans) et des prix qui n’ont cessé de gonfler dans un certain nombre de grandes agglomérations et de villes moyennes. “Les premières victimes sont évidemment les primo-accédants, qui, pour se financer, ont besoin d’une épargne conséquente ou d’ajustements sur les prix”, note Charles Marinakis. Dans de nombreuses villes (Bordeaux, Nantes…), les étiquettes sont déjà en train de valser. D’autres marchés (Bretagne, Côte d’Azur en tête) résistent toujours. Mais là encore, la situation ne sera pas longtemps tenable, note le patron de Century 21.

Dans une seconde partie de notre interview, le président de Century 21 tire la sonnette d’alarme sur le blocage actuel du marché de la location. “De mémoire d’agent immobilier, je n’ai jamais vu cela, il nous arrive d’avoir 600 à 700 demandes pour un logement”, note-t-il. Dans beaucoup de grandes villes, il est en effet devenu impossible de trouver une location. Une situation dont doit s’emparer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite