Immobilier : un tiers des acheteurs ont modifié leurs projets

Depuis le 11 mai, les transactions ont bien repris, mais le confinement a donné quelques idées aux acquéreurs, dont les projets ont évolué. La côte des maisons avec jardin remonte, et le confort est devenu une priorité. Après deux mois à l’arrêt complet, le marché immobilier se réveille. Selon un sondage récent, 68% des acheteurs et 83% des vendeurs n’ont pas changé d’avis quant à leurs projets immobiliers. De nouveaux critères Néanmoins, de nouveaux critères ont été rajoutés selon les acquéreurs potentiels, depuis la période de confinement. Un tiers des acheteurs font évoluer leurs projets, et s’orientent en priorité vers des maisons, sans vis-à-vis et sans copropriété. Mais quel impact sur les prix ? Selon Christine Fumagalli, présidente du réseau Orpi, "il y a peu d’impact sur les niveaux de prix dans les zones très tendues, avec un tel écart entre l’offre et la demande".