Immobilier : le secteur parvient à sauver les meubles en dépit de la crise

En France, plusieurs secteurs sont touchés de plein fouet par la pandémie de Covid-19, à l’instar de celui de la restauration. Le milieu de l’immobilier, de son côté, limite à peu près la casse. "Il tient le choc malgré une année hors-norme. Les ventes ont légèrement reculé : - 12% par rapport à 2019 même si le nombre de transactions reste supérieur à la crise de la 2008. Le marché est en mutation", explique la journaliste France Télévisions Anne-Claire le Sann, sur le plateau du 12/13, mardi 5 janvier. Moins d'achats à Paris Par ailleurs, en dépit de la crise actuelle, près d’un Français sur quatre envisage toujours de déménager, selon une étude. "Les acquéreurs recherchent surtout des biens à la campagne, des maisons pour vivre dans des villes moyennes. En région parisienne, c’est la grande couronne qui attire les acheteurs", précise la journaliste. Cependant, à Paris, les ventes sont en chute libre : - 35%.