Immobilier : ces régions où les prix du neuf ont explosé

Qui a dit que les logements neufs étaient épargnées par la flambée des prix de l’immobilier ? Bien au contraire. Les prix des commandes de nouvelles maisons et de nouveaux appartements ont respectivement grimpé de 3,2% et 4,4% en un an, selon le service des données et études statistiques (SDES) du gouvernement. Dans certaines régions, l’explosion a même été énorme. Dans les Hauts-de-France, le prix moyen d’un appartement neuf a ainsi progressé de 5,2% en moyenne. Dans les Pays de la Loire, l’acheteur a payé 7% plus cher en moyenne, par rapport à l’année précédente. Mais c’est à la Bretagne que revient la médaille de la plus grosse inflation. Les achats d’appartements neufs y ont coûté 9,7% de plus qu’en 2019 ! Seules la Normandie (-1,3%) et la Corse (-2,5%), ont vu les prix des nouveaux appartements reculer en 2019, à contre-courant de la tendance nationale.

>> Notre service - Trouvez le crédit immobilier le moins cher grâce à notre comparateur

Une offre réduite, et des stocks en baisse

Bien sûr, les prix du neuf (130.000 ventes par les promoteurs en 2019, sur 1,075 million de transactions selon la FNAIM) sont traditionnellement corrélés au marché de l’ancien. Mais comme dans tout marché, la loi de l’offre et de la demande influence aussi les prix. Or, les promoteurs n’ont pas été à la fête en cette fin d’année 2019. Sur l’année 2019, 110.200 logements ont été proposés à la vente, soit presque 17.000 de moins (- 13,3 %) qu’en 2018, constate la SDES.

>> A lire aussi - Baisse de la construction de logements : le chemin de croix de Julien Denormandie

La demande, elle, reste à des niveaux élevés. En 2019, 129.500 logements ont ainsi été réservés par de futurs propriétaires, “un résultat stable par rapport à 2018”, communique le service ministériel. Les taux de crédit très bas ont bien entendu permis de booster les achats. Moins de constructions donc, et des ventes encore élevées… Cela signifie mécaniquement une baisse des “stocks” de biens à vendre (les encours) pour les promoteurs

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Coupures d'électricité volontaires : EDF a déposé "80 à 90 plaintes"
Compteurs Linky : affiches, barricades... les habitants d'une commune s'organisent pour lutter contre Enedis
L’incroyable publicité publiée sur Twitter pour acheter... un rein
La polémique sur les ventes d'armes en Arabie saoudite pourrait coûter cher aux employés d'Airbus
Amazon : 83% de remise sur la paire d’écouteurs Bluetooth Yobola