Immobilier : les manoirs et châteaux de plus en plus prisés en Normandie

France 2
·1 min de lecture

À Tamerville, dans la Manche, un château de 400 mètres carrés habitables est devenu la propriété des Dubegny. Ce couple n'avait jamais pensé s’offrir un tel bien immobilier. À l’intérieur, une imposante cheminée, un escalier en pierre du début du XVIIIe siècle, trois salles de bain et des chambres de minimum 30 m². Pour un prix de 525 000 euros, ils ont quitté la ville pour la campagne, après un confinement dans une petite maison qui leur a laissé de mauvais souvenirs. Le Covid-19 a dopé l’achat des maisons de caractère. Pour le prix d’un petit appartement parisien, on peut en effet s'offrir un manoir ou un hôtel particulier en Normandie.

Un profil type se dégage

Un magnifique manoir à colombages de 400 mètres carrés, avec des dépendances et deux hectares de terrain, situé à deux heures de Paris, a été mis sur le marché pour 2,2 millions d’euros. Avant la crise sanitaire, il fallait au moins une année pour vendre ce genre de bien, selon Cyril Maupas, agent immobilier. Il en est convaincu, il sera vendu en quelques mois. “Le profil type aujourd’hui, c’est une famille de trois à quatre enfants, des quarantenaires, professions libérales, possibilité de télétravail, c’est un élément important, et des gens qui envisagent un changement de vie radical, explique-t-il. Le professionnel le confirme : le Covid-19 a redonné des couleurs au marché haut de gamme.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi