Immobilier : les locations meublées de retour sur le marché en raison de la crise sanitaire

Il y a encore un an, un studio en plein centre de Bordeaux (Gironde) était une perle rare très difficile à trouver pour les locataires. Désormais, ses propriétaires ont décidé de passer à la location longue durée. De plus en plus de propriétaires de locations touristiques ont décidé de changer de formule. Pour beaucoup, la crise sanitaire a été un déclencheur. "Pour vous donner une idée, j'ai rentré trois biens la semaine dernière qui ont basculé de Airbnb en location meublée de douze mois", explique Nicolas Lanteri, agent immobilier à Bordeaux. Le pourcentage de meublés a doublé À Bordeaux, le pourcentage de meublés a doublé : il représente plus de six logements sur dix aujourd'hui. Tous les propriétaires n'ont pas lâché la location sur Airbnb. Pour continuer à louer une des chambres de son appartement, Benjamin Prévot a dû s'adapter à la pandémie. Face à la baisse des réservations, il a choisi de baisser de 40% ses tarifs. Il se laisse encore quelques mois de réflexion avant d'abandonner la location sur Airbnb.