Immobilier : les villes moyennes touchées par la hausse des prix

Le boom de l'immobilier ne cesse d'augmenter, avec parfois des hausses de plus de 10%, et le phénomène ne touche plus que la capitale. Des villes comme Rennes (Ille-et-Vilaine), Nantes (Loire-Atlantique) ou La Rochelle (Charente-Maritime) sont touchées. Liza, décoratrice d'intérieur, a acheté un appartement ancien à Marseille (Bouches-du-Rhône) avec une superficie de 105 m², afin d'y effectuer des rénovations. "Je paye moins cher en étant propriétaire" Un coup de cœur à 165 000 €, auxquels il faut ajouter 35 000 € de travaux. "Les taux sont bas, et il était plus intéressant d'acheter et d'être propriétaire, que de continuer à louer", explique-t-elle. "Finalement je paye moins cher en étant propriétaire qu'en étant en location", assure-t-elle. "Il y a plus d'acheteurs sur le marché, et pas forcément plus de biens à vendre", décrypte l'agent immobilier, ce qui justifie la hausse des prix actuelle.