Immobilier : les prix ont flambé en 2019

La nouvelle loi sur l'achat de logements HLM, en vigueur depuis le 1er janvier, intervient dans un contexte particulier. En effet, l'immobilier sort d'une année record. "La barre du million de transactions devrait être franchie pour 2019, avec 1 075 000 ventes dans l'immobilier ancien, soit 11,4% de plus qu'en 2018. Forcément, cette fièvre acheteuse tire les prix vers le haut. Ça donne le vertige : à Paris, on est à 10 175 € le m2 (+8%), à Lyon (Rhône), on relève 4 596 € le m2 (+11%), et sur la troisième marche du podium des villes les plus chères, Bordeaux (Gironde), à 4 531 € le m2", fait savoir la journaliste Justine Weyl sur le plateau du 20 Heures. Les villes moyennes attirent à leur tour les investisseurs "Conséquence de cette inflation, les écarts entre les métropoles se creusent. Pour le prix d'un studio de 15 m2 à Paris, vous pouvez acheter une maison de 146 m2 à Saint-Étienne (Loire). Les prix montent aussi dans les villes un peu plus petites, car avec ces prix qui ne cessent de grimper, l'achat devient inaccessible pour beaucoup d'acquéreurs dans les grandes villes. Du coup, ceux qui souhaitent investir dans la pierre se tournent vers des endroits où le marché est moins tendu. Résultat, le prix du mètre carré a augmenté de 7,3% à Angers (Maine-et-Loire), de 2,2% au Mans (Sarthe) et de 1,4% à Reims (Marne)", conclut-elle.