Immobilier : l'attestation de financement, le nouveau document exigé par les vendeurs

Les acheteurs doivent désormais montrer patte blanche financièrement avant de visiter un bien. Face à la multiplication des refus de prêt, les vendeurs ont besoin d'être rassurés. Pour cela, ils sont de plus en plus nombreux à demander aux futurs acquéreurs un nouveau document : une attestation de financement. Avant de visiter un appartement ou une maison, les aspirants à la propriété doivent ainsi prouver qu'ils ont les moyens d'acheter.

Les mentions "un plan de financement vous sera demandé avant chaque visite" sont ainsi monnaie courante depuis quelques mois sur les sites d'annonces immobilières. Cependant, une attestation de financement n'a pas de valeur juridique, précise BFM-TV, mardi 5 septembre. En outre, il ne s'agit pas d'un engagement ferme d'une banque sur la capacité d'achat d'une personne, mais simplement d'un document, émis par un courtier ou une banque, qui indique sa capacité d'emprunt théorique en fonction de ses revenus à un instant T.

Dans un contexte de hausse des taux immobiliers, l'attestation de financement apparaît aujourd'hui primordiale. Elle permet à un agent immobilier de présenter à l'acquéreur des biens en adéquation avec son enveloppe d'achat. "Moi, un acquéreur aujourd'hui avec ça, je peux me permettre de lui dire : 'Voilà le panel qu'on a à vous proposer et, dans tout ça, tout ce que vous allez visiter, vous allez pouvoir l'acheter en toute sécurité'. Donc, vous lui enlevez déjà ce stress au niveau bancaire", explique Gianni Colacicco, directeur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite