Immobilier : le label ISR attirent de plus en plus de fonds

© Brian AJackson /Getty/iStockpho

L’immobilier totalise un quart des émissions de CO2 en France et 44 % de l’énergie consommée. C’est dire l’enjeu que représente l’amélioration des pratiques du secteur pour atteindre les objectifs de décarbonation du pays. Pour y contribuer, le ministère de l’Économie et des Finances a entre autres choisi de flécher l’épargne des Français vers des fonds à l’aide du label ISR immobilier, lancé en octobre 2020, un peu plus de quatre ans et demi après son alter ego consacré aux placements financiers. « La création du label ISR démontre une réelle prise de conscience de la part des pouvoirs publics et des gérants de fonds sur la contribution de l’immobilier aux émissions de gaz à effet de serre, à la création des actifs, mais aussi durant leur utilisation », applaudit Jonathan Dhiver, fondateur de MeilleureSCPI. Certaines sociétés de gestion pionnières ont cependant largement devancé la réglementation, à l’image de Perial Asset Management, qui commercialise depuis 2009 la société civile de placement immobilier (SCPI) PFO2, suivant une logique de réduction de la consommation de l’eau et de l’énergie. « La profession a su se saisir de la demande de la société civile bien avant que les régulateurs ne prennent les devants », atteste Robin Godet, responsable ISR de la société de gestion Norma Capital. L’offre et la demande se rencontrent, au point que 54 fonds immobiliers étaient titulaires du label ISR à fin 2021, contre 12 un an plus tôt, pour un total d’actifs estimé à 45 millia...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles