Immobilier : les Français se ruent en Bretagne

C’est devenu la destination à la mode en France. Depuis le premier confinement, la Bretagne est l’un des endroits les plus prisés par les Français. À Tonquédec dans les Côtes-d’Armor, le maire sans étiquette Joël Philippe constate que 27 maisons ont été vendues. Des acheteurs qui viennent notamment pour profiter du télétravail dans un cadre qui contraste avec leur quotidien habituel. "Deux jours de travail en région parisienne et le reste sur notre commune", explique-t-il. S’installer dans un lieu calme et apaisant Si la Bretagne ne cesse d’attirer les acheteurs, c’est notamment parce qu’elle propose un environnement qui tranche avec les grandes agglomérations urbaines. Valérie Marsac et son mari ont quitté Nantes (Loire-Atlantique) et investi à Tonquédec. Ils vont construire une chambre d’hôte où ils espèrent trouver "le calme, la paix et beaucoup de sérénité". Ce nouvel attrait pour la Bretagne fait exploser le marché de l’immobilier. "On a eu des personnes qui étaient prêtes à acheter sans visiter, c’est assez impressionnant", confie David Magnin, responsable d’agence immobilière.