Immigration : «Trump alimente lui-même la crise»

Libération.fr

Pour l’universitaire spécialiste de l’immigration Laila Hlass, le président américain rabâche des contre-vérités xénophobes pour flatter sa base.

Professeure en droit de l’immigration à la Tulane University (Louisiane), spécialiste de la politique d’asile, Laila Hlass décrypte la rhétorique de l’administration américaine sur la situation à la frontière avec le Mexique.

Comme l’affirme Donald Trump, y a-t-il une crise à la frontière ?

Sur le plan sécuritaire d’abord, le Président ne dit clairement pas la vérité. Il n’y a aucune preuve que des intérêts de sécurité nationale soient menacés et que des terroristes, par exemple, aient tenté d’entrer aux Etats-Unis depuis le Mexique, comme l’administration Trump l’a affirmé à plusieurs reprises. Cela est faux. Ensuite, concernant la violence, un argument souvent brandi par le Président, il n’y a aucune corrélation entre immigration et criminalité. Au contraire, plusieurs études ont montré que les immigrés commettent moins de crimes que les personnes nées aux Etats-Unis. Enfin, même si le trafic de drogue via la frontière pose assurément de nombreux problèmes, il n’a rien à voir avec les demandeurs d’asile, qui constituent l’essentiel des personnes arrivant à notre frontière sud. La drogue pénètre en majorité via des points d’entrée légaux. Et rien ne prouve qu’un mur à plusieurs milliards de dollars fera quoi que ce soit pour résoudre le trafic de stupéfiants.

La Maison Blanche évoque aussi une crise humanitaire…

Cet argument est terriblement cynique car ce sont justement les politiques migratoires de l’administration Trump qui ont en quelque sorte transformé la situation à la frontière en crise humanitaire. Alors que le nombre de migrants arrêtés après avoir franchi la frontière sans autorisation est tombé depuis dix ans à un niveau historiquement bas [malgré un rebond en 2018, ndlr], on observe une augmentation du nombre de demandeurs d’asile venant d’Amérique centrale. La Maison Blanche a créé de nombreux obstacles pour (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

La procédure d’urgence nationale, une arme présidentielle
états-Unis Les fonctionnaires face à un mur
Les précédents shutdowns
La procédure d’urgence nationale, une arme présidentielle
états-Unis Les fonctionnaires face à un mur