Publicité

Immigration: les techniques agressives de la police française contre les embarcations dans la Manche

Les forces de l'ordre françaises emploient des techniques parfois dangereuses contre les embarcations de migrants qui tentent de traverser la Manche. C'est la conclusion d'une enquête de plusieurs mois menée par des journalistes français, britanniques et allemands, publiée notamment dans le quotidien français Le Monde en date de ce dimanche 24 mars. Ils ont documenté des interventions très agressives en mer, alors qu'officiellement, policiers et gendarmes ont interdiction d'intercepter les fameux « small boats » une fois qu'ils ont quitté le rivage.

L'enquête s'appuie sur des témoignages d'exilés racontant que leur bateau pneumatique a été percé en mer par des policiers, mais aussi sur deux vidéos. Sur l'une d'elles, on voit un semi-rigide de la police tourner autour d'une embarcation de migrants, créant des vagues dangereuses. Sur l'autre, on voit un petit bateau à moteur de la gendarmerie percutant celui d'un groupe d'exilés.

Pour Tomas Statius, journaliste pour LightHouse Reports, média d'investigation qui a participé à cette enquête, ces vidéos viennent corroborer les récits maintes fois entendus de candidats à la traversée, mais jamais encore documentés :

À écouter aussiMalgré l’hiver et les échecs, des migrants toujours déterminés à traverser la Manche


Lire la suite sur RFI