Publicité

Immigration : redonnons le pouvoir aux Français !

En octobre 2019, le Président de la République avait affirmé sa volonté de voir 100% des obligations de quitter le territoire français (OQTF) exécutées avant la fin de son quinquennat. Après sa réélection, Emmanuel Macron a revu ses ambitions à la baisse en se bornant à fixer comme objectif au ministre de l’intérieur l’éloignement de tous les clandestins qui troublent l’ordre public.

Quant au ministre de l’intérieur, il est encore plus modeste : depuis des semaines, il indique que la loi qui vient d’être adoptée permettra d’expulser 4 000 délinquants étrangers, jusqu’alors inéloignables.

L’immigration en France est hors de contrôle

Donnons quelques ordres de grandeur : selon le directeur de l’immigration du ministère de l’intérieur, dans le seul département de Seine-Saint-Denis, le nombre d’immigrés en situation irrégulière était, en 2018, compris entre 150 000 et 200 000 personnes. L’ancien préfet de ce département, Pierre-André Durand, estimait ce chiffre crédible, avec une marge d’erreur de 33% ! Le 2 novembre 2022, le ministre de l’intérieur indiquait à la commission des lois du Sénat qu’entre 600 000 et 900 000 clandestins séjourneraient en France.

En 2022, seules 11 410 personnes ont fait l’objet d’un éloignement forcé du territoire métropolitain (en 2019, la France avait procédé à près de 19 000 éloignements forcés).

Parallèlement, les entrées légales (323 260 titres de séjour délivrés par la France en 2023, +1,4% par rapport à l’année précédente ; po...


Lire la suite sur LeJDD