Immigration : pourquoi Emmanuel Macron défend une politique de fermeté

© Ludovic MARIN / AFP

La fermeté au sujet de l'immigration se révèle efficace, selon Emmanuel Macron . Le chef de l'État défend cette politique ferme de la France sur les visas. Depuis septembre 2021, l'exécutif tente d'imposer un taux de refus de 50% aux demandes de visas pour les Marocains et les Algériens et de 30% pour les Tunisiens . Et même si ces objectifs officiels semblent ne jamais avoir été vraiment atteints, le président considère que le durcissement affiché conduit les pays du Maghreb à réadmettre davantage de migrants en situation irrégulière sur le sol français.

>> LIRE AUSSIOQTF : Emmanuel Macron va-t-il durcir les règles ?

"Les retours sont facilités", affirme Macron

"Ce coup de chauffe des derniers mois a eu de l'effet, et maintenant, on voit que les retours sont facilités", note Emmanuel Macron. Pour autant, des difficultés persistent. Les pays maghrébins restent peu enclins à accorder les laissez-passer consulaires nécessaires à l'expulsion de leurs ressortissants. Par ailleurs, cette question des visas participe à faire souffler un vent glacial notamment sur la relation entre la France et le Maroc.

Mais Emmanuel Macron assume sa politique. "Je pense qu'au moins, on a eu un débat en vérité ces derniers mois, et la susceptibilité est des deux côtés. La France a le droit d'être susceptible aussi", se défend le chef de l'État. Une susceptibilité réciproque qui, en tout cas d'après le président, ne remet pas en cause la mobilité économique, académique ou encore politique....


Lire la suite sur Europe1