Immigration. Un nouveau naufrage de migrants fait seize morts dans la mer Égée

·1 min de lecture

Depuis mercredi, trente migrants ont perdu la vie lors de trois naufrages dans la mer Égée. Le dernier a fait seize morts vendredi soir. Leurs embarcations ont chaviré sur des itinéraires généralement peu empruntés par les passeurs. “J’exprime ma plus profonde tristesse pour la perte de ceux qui ont perdu la vie, victimes de meurtriers impitoyables”, a déclaré le ministre grec des Affaires maritimes.

“L’inquiétude grandit”, affirme le quotidien grec Ethnos en évoquant la situation des migrants dans la mer Egée. Vendredi soir, douze hommes, trois femmes et un bébé ont trouvé la mort quand le voilier qui les transportait dans la mer Égée a chaviré vendredi soir près de l’île de Paros. Soixante-trois autres passagers ont été secourus par les garde-côtes grecs. Deux autres drames ont eu lieu dans la zone “à quelques heures d’intervalle”, observe la Rai, soulignant que “ces dernières années, la Grèce a été à l’avant-garde de la crise migratoire”.

Mercredi soir, un bateau pneumatique s’est renversé près de l’’île de Folegandros faisant trois morts. Le lendemain, c’est au large de l’île de d’Anticythère qu’un autre drame a eu lieu : onze morts et quatre-vingt-dix rescapés dont 27 enfants et onze femmes.

“Les garde-côtes, avec l’aide de l’armée de l’air, de la marine et de citoyens, ont secouru plus de 160 de nos semblables au cours des trois derniers jours. J’exprime ma plus profonde tristesse pour la perte de ceux qui sont morts, victimes de meurtriers impitoyables”, a déploré le ministre des Affaires maritimes Giannis Plakiotakis, cité par Ethnos. “Les passeurs utilisent des bateaux pourris qui n’ont aucun équipement de sauvetage à bord et sont extrêmement dangereux”, a-t-il ajouté.

Le New York Times précise que Paros, Folegandros ou Anticythère ne sont normalement pas des routes empruntées par les

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles