Immigration : LR et RN ne sont pas convaincus par le projet du gouvernement

Le thème de l'immigration n'a pas terminé de faire parler de lui en 2023. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé les grands chantiers du nouveau projet de loi immigration qui sera débattu au Parlement, dès l'année prochaine. Avec une mesure phare : la création d'un titre de séjour "métiers en tension", pour pallier au manque de main d'œuvre dans certains secteurs d'activités.

Une mesure qui ne trouve pas vraiment d'écho du côté de l'aile droite de l'hémicycle de l'Assemblée nationale, a commencer par le Rassemblement national, qui dénonce une campagne de régularisation massive des clandestins. "Puisque le gouvernement n'arrive pas à régler les arrivées de migrants clandestins en France, et puisque ce dernier n'arrive pas, une fois qu'ils sont ici, à les renvoyer chez eux, alors, on nous propose de les régulariser", s'agace Laurent Jacobelli, député FN de Moselle.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Action diplomatique d'ampleur

"Mais les Français ne sont pas dupes. Ça fait des décennies qu'on leur fait le coup et je crois qu'ils n'en peuvent plus", assure-t-il au micro d'Europe 1. Une critique partagée par certaines figures des Républicains comme Éric Ciotti et Bruno Retailleau. Mais pour le sénateur LR François Noël-Buffet, réclame la maîtrise du français et l'assurance d'une formation professionnelle pour les nouveaux arrivants. Ce sénateur, auteur d'un rapport reconnu sur l'immigration en mai dernier, cité par Gérald Darmanin, dén...


Lire la suite sur Europe1