Immigration : le gouvernement « s’apprête à créer un appel d’air »

Les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et du Travail Olivier Dussopt ont dévoilé mercredi les grandes lignes du projet de loi sur l'immigration qui sera examiné en premier lieu au Sénat « à partir de janvier ».  - Credit:STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et du Travail Olivier Dussopt ont dévoilé mercredi les grandes lignes du projet de loi sur l'immigration qui sera examiné en premier lieu au Sénat « à partir de janvier ». - Credit:STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau s'est montré très critique mercredi après les annonces sur l'immigration, affirmant que le projet de loi de Gérald Darmanin va « créer un appel d'air » et accusant le gouvernement de « lâcheté » sur la question des métiers en tension.

« Le projet de loi sur l'immigration de Gérald Darmanin ne va pas réduire l'immigration mais va, au contraire, l'augmenter », déclare Bruno Retailleau dans un communiqué.

Les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et du Travail Olivier Dussopt ont dévoilé mercredi les grandes lignes de ce texte qui sera examiné en premier lieu au Sénat « à partir de janvier ». Le gouvernement vante l'« équilibre » entre durcissement sur les expulsions et main tendue pour les travailleurs immigrés.

À LIRE AUSSILe Pen-Mélenchon, les compères

« Un signal de fermeté »

« S'agissant du problème des métiers en tension, j'accuse le gouvernement de lâcheté. Car le courage serait de s'attaquer aux causes, au fait qu'en France les salaires sont trop faibles et que l'assistanat est trop fort », affirme le chef de file LR au Sénat. « Le gouvernement va au contraire faire pression à la baisse sur les salaires, en faisant venir une main-d'œuvre étrangère bon marché et leurs familles, que nous n'avons pas les moyens de loger et d'assimiler », ajoute-t-il.

Le président du groupe LR prône « un signal de fermeté » à l'adresse des candidats à l'immigration clandestine et indique qu'il proposera d'« inscrire dans notr [...] Lire la suite