Immigration : « Le gouvernement a été en dessous de tout », fustige Jacqueline Eustache-Brinio

·2 min de lecture
Paris Homeless Migrants
Paris Homeless Migrants

« Le taux d’acceptabilité de l’immigration dans notre pays est de plus en plus bas ». Glissée à l’AFP par un conseiller de l’exécutif, cette déclaration viendrait-elle éclairer les raisons de la réunion organisée à l’initiative d’Emmanuel Macron mercredi 9 juin à l’Elysée ? Car c’est bien l’immigration qui était au cœur des discussions, et plus précisément la volonté affichée par le Président de la République de massifier les procédures d’expulsions du territoire, à destination des personnes déboutées du droit d’asile.

Preuve de l’importance du sujet aux yeux de la Présidence, les ministres présents lors de la rencontre. Uniquement des poids lourds gouvernementaux, allant du Premier ministre Jean Castex, au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en passant par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, était lui représenté par sa cheffe de cabinet. Une réunion qui arrive trop tard selon Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice LR du Val-d’Oise. « Sur le volet de l’immigration, ce gouvernement a été en dessous de tout. Il va être face aux électeurs dans les mois qui viennent, et son bilan en la matière a été catastrophique. Il devra rendre des comptes ».

15 % de reconduite à la frontière

Principal objet de l’inquiétude présidentielle, le trop faible taux de reconduite à la frontière. Ces démarches s’adressent aux personnes déboutées du droit d’asile, qui font bien souvent l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Alors que chaque année, 120 000 personnes font une demande d’asile dans l’Hexagone, 20 000 obtiennent le statut de réfugiés, 20 000 repartent et 80 000 se maintiennent illégalement sur le territoire.

Auditionnée par la commission sénatoriale des Affaires européennes en novembre 2020, Ylva Johansson, commissaire européenne chargée des affaires intérieures, avait indiqué que dans l’Union (...) Lire la suite sur Public Sénat

Régionales : à une semaine du premier tour, état des lieux dans les 13 régions

Cancers du sein résistants : « Humainement, la situation n’est plus tenable », alerte la sénatrice Anne-Catherine Loisier

Qui sont les conseillers départementaux ?

PMA pour toutes : Coralie Dubost défend « la liberté de devenir parent »

Drogues : « Un adulte sur deux a déjà expérimenté le cannabis, alors qu’ils n’étaient que 12 % il y a 20 ans »