Immigration : le Danemark songe aussi à la sous-traitance de ses demandeurs d’asile au Rwanda

© Reuters

L’externalisation du droit d’asile pourrait bientôt ne pas être l’apanage des seuls Britanniques. Ainsi, le Danemark, après avoir voté en 2021 une loi autorisant cette « sous-traitance », a-t‑il lui aussi entamé en avril des discussions avec le Rwanda. D’autres pays africains, comme l’Éthiopie et la Tunisie, auraient aussi été approchés.

Lire aussi - Comment Londres sous-traite ses demandeurs d’asile au Rwanda

Une opposition de la justice ?

Si les négociations aboutissaient, le pays nordique serait le premier membre de l’Union européenne à y avoir recours même si Bruxelles a, en 2016, passé un accord avec la Turquie pour qu’elle garde sur son territoire des millions de migrants en échange notamment de 6 milliards d’euros. Selon les spécialistes de la question migratoire, le projet danois pourrait néanmoins se heurter à l’opposition de la Cour européenne des droits de l’homme.


Retrouvez cet article sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles