L'immigration, le défi de Joe Biden

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les entrées illégales sur le territoire américain se sont multipliées depuis l’élection de Joe Biden, qui a promis de revenir sur la politique d’immigration restrictive mise en place par son prédécesseur. Parmi ceux venus tenter leur chance aux États-Unis, une majorité d’hommes seuls mais aussi des mineurs non accompagnés et des familles. Reportage de Fanny Allard.

Depuis le début de l’année 2021, les arrivées illégales aux États-Unis se sont multipliées pour atteindre aujourd’hui les niveaux les plus hauts depuis 20 ans. Entre octobre 2020 et août 2021, les autorités ont interpellé 1,5 million de personnes à la frontière avec le Mexique, un record.

Les immigrants peuvent demander l’asile s’ils ont été victimes de persécution dans leur pays sur la base de leur race, de leur religion, de leur nationalité ou de leurs opinions politiques. Il s'agit la plupart du temps d'hommes seuls en lien avec des passeurs, mais également de familles ou de mineurs.

Une crise humanitaire et une crise politique

Plus tôt cette année, le gouverneur du Texas a proclamé l’état d’urgence pour 28 des comtés situés à la frontière avec le Mexique et espère toujours construire un mur avec les fonds de l’État, dans la lignée du projet de Donald Trump.


Lire la suite

Lire aussi:
Critiquée, la police aux frontières américaine suspend son utilisation d'agents à cheval au Texas
Frontière Texas-Mexique : les autorités débordées par la crise migratoire
À la frontière mexicaine, Donald Trump menace de déclarer l'"urgence nationale"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles