Immigration : Alger accuse Darmanin de mentir, mais quels sont les chiffres ?

·1 min de lecture

Nouvel épisode de la crise diplomatique entre Paris et Alger. L'objet de la discorde ? Les chiffres de l'immigration. Lundi, Abdelmadjid Tebboune a accusé Gérald Darmanin d'avoir gonflé le nombre d'Algériens que la France cherche à expulser. Le président algérien n'a d'ailleurs pas hésité à appeler volontairement le ministre de l'Intérieur par son deuxième prénom - descendant de harkis pour appuyer son propos : "Moussa Darmanin a bâti un gros mensonge. Il n'y a jamais eu 7.000 demandes d'expulsion de clandestins algériens. C'est complètement faux."

>> LIRE AUSSI - INFORMATION EUROPE 1 - La France réduit de 50% les visas accordés à l'Algérie et au Maroc

Abdelmadjid Tebboune avance pour sa part le chiffre de 94 expulsions. La France aurait donc demandé cette année seulement 94 expulsions de ressortissants algériens. Toutefois, selon les informations d'Europe 1 confirmées lundi par le ministre de l'Intérieur, la France a ordonné depuis janvier l'expulsion de 7.730 Algériens en situation irrégulière, dont 97 fichés pour terrorisme, et 260 ont été condamnés pour graves troubles à l'ordre public.

A quelques jours des commémorations du 17 octobre 1961, c’est-à-dire dimanche prochain, où la police parisienne avait fortement réprimé une manifestation illégale organisée par le FLN, la tension n’a jamais été aussi explosive entre Paris et Alger.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles