Immigration: plus de 1300 migrants en danger en Méditerranée, de nouveaux sauvetages de l'Ocean Viking

AP - Vincenzo Circosta

Plus de 1 300 personnes se trouveraient actuellement en difficulté en Méditerranée. L'Ocean Viking, le navire humanitaire de l'ONG SOS Méditerranée, a effectué mercredi deux nouveaux sauvetages, portant à 234 le nombre de rescapés à bord, a annoncé mercredi l'ONG.

Selon l'ONG Alarm Phone, 1 300 personnes se trouveraient actuellement en difficulté en Méditerranée.

Dans la nuit de mardi à mercredi, 56 personnes ont été sauvées d'une embarcation en bois surpeuplée dans les eaux internationales au large de l'île italienne de Lampedusa. Et dans la journée de mercredi, 32 autres ont été mises à l'abri au large de Malte, détaille sur Twitter SOS Méditerranée, dont le siège est à Marseille (sud-est de la France).

Ces deux nouveaux sauvetages, après quatre précédentes opérations depuis le week-end dernier, portent à 234 le nombre total de rescapés pris en charge à bord de l'Ocean Viking par les équipes de SOS Méditerranée et de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (IFRC).

L’Italie veut bloquer l’arrivée de migrants

Depuis le début de l'année, 1 762 migrants ont disparu en Méditerranée, dont 1 295 en Méditerranée centrale, la route migratoire la plus dangereuse au monde, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). L'agence onusienne a estimé le nombre de morts et de disparus en 2021 à 2 062 en Méditerranée, dont 1.567 pour la seule Méditerranée centrale. Chaque année, des milliers de personnes fuyant conflits ou pauvreté tentent de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée à partir de la Libye, dont les côtes sont distantes de quelque 300 km de l'Italie.

( Avec AFP )


Lire la suite sur RFI