En immersion avec la brigade des loups, seule autorisée à chasser le prédateur

France 2
En immersion avec la brigade des loups, seule autorisée à chasser le prédateur

La brigade existe depuis deux ans. Quinze hommes sélectionnés pour leurs compétences de chasseurs. Ils sont les seuls en France à avoir le droit d'abattre cette espèce protégée. Jusqu'à 40

loups par an, sur une population de 360 bêtes recensées. Sur demande des éleveurs, ils surveillent les bergeries d'alpages, où dorment les brebis la nuit.

Brigade contestée

L'abattage des loups est un sujet polémique dans la vallée, les hommes se font discrets. Postés sur les hauteurs, ils sont trois groupes de deux à surveiller les points de passage du loup. L'un avec une lunette infrarouge, l'autre avec un fusil de précision. Leur but, protéger la bergerie. Après des heures de surveillance, pas de loup, mais des sangliers. La météo a déjoué leurs plans. Le vent a transporté l'odeur des chasseurs et alerté les loups.


Le lendemain, rendez-vous à la mairie du village avec l'éleveur qui a demandé l'intervention de la brigade. Son troupeau de 3 000 brebis est régulièrement attaqué. Il a perdu 45 bêtes depuis le début de l'année. Il apprécie le travail de cette brigade, pourtant contestée par les défenseurs du loup.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Planète Géo. Vertigineuse beauté des Îles Féroé
Vendée : la justice autorise l'hôtel du département à accueillir une crèche de Noël dans son hall
Cinq preuves que le tourisme de masse est une plaie
Expliquez-nous... le tourisme hors -saison
Queen Mary 2 : une ville sur les flots

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages