"Ils imitent les humains" : deux gorilles posent pour un selfie avec un garde forestier

franceinfo
Cet homme a été lynché par des membres de la communauté pygmée, en représailles à la mort d'un des leurs la veille.

Debout sur leurs deux pattes, le torse bombé et le regard planté vers l'objectif : deux gorilles du parc national des Virunga, en République démocratique du Congo, ont posé avec Mathieu Shamavu, un garde forestier, sur un selfie publié jeudi 18 avril par un groupe Facebook (en anglais) dédié à la lutte contre le braconnage.


Elevés par les humains

Ces deux gorilles, orphelins à l'âge de quelques mois après que leurs parents ont été tués par des braconniers, ont été secourus par des rangers et ont grandi dans le sanctuaire Senkwekwe, un centre pour gorilles orphelins dans le parc national des Virunga – et "la seule installation au monde pour les gorilles de montagne orphelins", précise le site du parc. Les grands singes sont en effet victimes de réseaux de braconniers qui cherchent à s'emparer des bébés gorilles pour les vendre comme animaux de compagnie en Asie, quitte à tuer les adultes qui les protègent.

Pour Innocent Mburanumwe, le directeur adjoint du parc, ces deux gorilles considèrent les rangers qui s'occupent d'eux comme leurs parents. "Ils imitent les humains", explique-t-il à la BBC (en anglais), et se tenir sur deux pattes est leur manière "d'apprendre à être des êtres humains". Cependant, les voir debout n'est pas quelque chose de commun, fait-il remarquer : "J'ai été très surpris de voir ça… C'est très (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi