En images : de retour en Australie, Julian Assange tombe dans les bras de sa femme

L'avion privé qui transportait Julian Assange s'est posé mercredi soir à l'aéroport de Canberra, où se trouvaient des dizaines de journalistes, a constaté une équipe de l'AFP.

Ses cheveux blancs ramenés en arrière, l'Australien a levé le poing en émergeant de l'avion, puis a marché à grands pas sur le tarmac pour aller embrasser sa femme Stella en la soulevant du sol, puis son père.

Au cours d'une conférence de presse, Mme Assange a ensuite expliqué que son mari avait besoin d'intimité et de temps pour se rétablir après plus de cinq ans passés dans une prison de haute sécurité à Londres.

Julian défendra toujours les droits humains, défendra toujours les victimes, car il est comme ça

Son épouse, Stella

« Il a besoin de temps, il a besoin de récupérer et c'est tout un processus », a-t-elle dit, semblant au bord des larmes. « Je vous demande, s'il vous plaît, de nous donner de l'espace, de nous donner de l'intimité, de nous laisser trouver notre place, de laisser notre famille être une famille avant qu'il puisse parler à nouveau, au moment de son choix ».

« Julian a besoin de récupérer, c'est la priorité. Et c'est un fait que Julian défendra toujours les droits humains, défendra toujours les victimes, car il est comme ça », selon Mme Assange.

Un avocat de Julian Assange, Jen Robinson, a indiqué que le fondateur de Wikileaks avait parlé au Premier ministre australien Anthony Albanese lorsque l'avion a atterri et a « dit au Premier ministre qu'il lui avait sauvé la...


Lire la suite sur ParisMatch