En images : des milliers d'Israéliens dans la rue contre le Premier ministre Benyamin Netanyahou

La colère envahit les rues de Jérusalem. Des milliers d'Israéliens ont manifesté lundi soir pour demander la tenue d'élections anticipées, reprochant au Premier ministre Benjamin Netanyahou sa gestion de la guerre à Gaza et son échec à rapatrier des « dizaines » d'otages encore aux mains du Hamas.

À lire aussi Noa Argamani, le récit de son opération de sauvetage

Dans la nuit, la police israélienne a fait état, dans un communiqué, de neuf interpellations, certaines liées selon elle à des violences contre les forces de l'ordre, et indiqué que des policiers avaient été « légèrement blessés ».

Appel au cessez-le-feu

Cette manifestation intervient environ une semaine après la démission du cabinet de guerre des dirigeants centristes Benny Gantz et Gadi Eisenkot, deux anciens chefs de l'armée, ce qui a entraîné la dissolution de cette instance mise sur pied après l'attaque du 7 octobre.

Malgré le départ de ces deux figures de l'opposition, qui avaient rejoint le gouvernement en signe d'unité après les attaques du Hamas, Benjamin Netanyahou et ses alliés conservent leur majorité à la Knesset (Parlement).

À lire aussi Bombardements à Rafah : des milliers de personnes rassemblées à Paris en soutien aux Palestiniens

Lundi, les manifestants se sont rendus à Jérusalem devant le Parlement et la résidence de Benjamin Netanyahou, appelant notamment à des élections anticipées. Portant pour certains des pancartes réclamant de nouvelles élections, les manifestants ont a...


Lire la suite sur ParisMatch