Loi "sécurité globale" : 133 000 manifestants en France selon le ministère de l'Intérieur, 500 000 selon les organisateurs

franceinfo avec AFP et Reuters
·1 min de lecture

"Baissez vos armes, on baissera nos caméras !" Quelques 133 000 personnes ont manifesté dans toute la France selon le ministère de l'Intérieur, 500 000 selon les organisateurs, samedi 28 novembre, contre le texte de loi "sécurité globale" mais aussi contre les violences policières et le racisme. Une centaine de rassemblements étaient organisés dans les principales villes du pays.

"Floutage de gueule", "Qui nous protègera des féroces de l'ordre ?"... les manifestants ont sorti les pancartes et fait fleurir les slogans contre un texte jugé attentatoire à "la liberté d'expression" et à "l'Etat de droit" par ses opposants. La préfecture de police de Paris indique aussi à franceinfo que neuf personnes ont été interpellées en marge de la manifestation de la capitale.

Grand rassemblement et quelques heurts à Paris

A Paris, le cortège est parti de la place de la République pour rallier celle de la Bastille, dans une atmosphère à grande majorité pacifique. Environ 46 000 personnes étaient présentes, selon le ministère de l'Intérieur. Mais quelques éléments masqués, dont des "black blocs", ont fait usage de la violence.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi