En images : une dernière marche et des larmes pour dire adieu à Justine Vayrac

© AFP

Les obsèques de Justine Vayrac ont eu lieu dans l’intimité vendredi, mais un dernier hommage public lui a été rendu dimanche à Saint-Céré, dans le Lot. Au moins 600 personnes se sont réunies pour défiler silencieusement dans les rues, indique l’AFP. Les proches de Justine Vayrac portaient des pancartes et des tenues sur lesquelles il était écrit «Justice pour Justine».

La jeune femme de 20 ans a été retrouvée morte fin octobre près de Brive. Elle a été tuée à sa sortie de boîte de nuit. L’autopsie a révélé que Justine, mère d’un enfant de deux ans, a été étranglée à mort, en plus d’avoir été violée et d’avoir subi de nombreux coups. Un suspect a rapidement été arrêté et mis en examen pour viol, séquestration et meurtre. «Cette marche, c'est symbolique. Elle laisse une famille meurtrie. Des amis, un petit garçon. Des gens qui l'aimaient. On lui doit de lui faire cet honneur, cet hommage», a commenté une amie de la victime durant la marche blanche, citée par l’AFP.

Le mobile à déterminer

Le cadavre de Justine, partiellement dénudé, a été découvert à un kilomètre de l'exploitation agricole du père du suspect. Lors de ses aveux à la police, ce dernier a expliqué avoir raccompagné Justine dans une zone industrielle, où elle était censée être prise en charge par une autre personne. Mais, il a ensuite reconnu avoir ramené la victime chez lui. Pour une raison qui reste à déterminer, il a ensuite attaqué l'étudiante. Parfaitement intégré dans les activités de la région, salué ...


Lire la suite sur ParisMatch