Ce sont les images les plus détaillées de la danse des étoiles autour du trou noir central de la Voie lactée

·2 min de lecture

« La théorie de la relativité générale est une théorie de la gravitation et comme la théorie newtonienne de la gravitation, qu'elle affine et élargit, son foyer naturel est l'astronomie », ainsi s’exprimait Subrahmanyan Chandrasekhar. Même si l’on pense que la théorie contient de profondes indications sur la nature ultime de la matière et des forces de l’Univers observable, et qui ne seront visibles que dans le cadre d’une nouvelle physique allant au-delà de la théorie de la relativité générale, force est de reconnaître que cette déclaration du prix Nobel de physique reste plus que jamais d’actualité et l’on chasse cette nouvelle physique aussi dans le domaine de l’astronomie avec elle.

Un des laboratoires possibles de cette quête, c’est un trou noir supermassif. Cela tombe bien, nous en avons un à portée de main, ou plutôt de télescopes et radiotélescopes, au cœur de la Voie lactée. On le désigne sous le nom de Sagittarius A* et Futura a déjà consacré plusieurs articles à ce sujet comme le précédent ci-dessous.

Deux nouveaux articles publiés dans Astronomy & Astrophysics  provenant des membres de la collaboration Gravity expose les derniers résultats obtenus en utilisant le Very Large Telescope en mode interféromètre de l'Observatoire européen austral (VLTI de l'ESO). Les astronomes utilisent pour cela la fameuse technique de synthèse d’ouverture qui permet de combiner les observations de plusieurs instruments comme s'il en formait un unique de plus grande taille.


Ce zoom commence par une vue générale de la Voie lactée. Nous plongeons ensuite dans la région centrale poussiéreuse pour l'observer de plus près. Là, un essaim d'étoiles gravite autour d'un objet invisible : un trou noir supermassif,  contenant environ 4,3 millions de fois plus de masse que le Soleil. En s'en rapprochant, on voit ces étoiles, observées par l'instrument Naco sur le Very Large Telescope de l'ESO (la dernière observation datant de 2019). En zoomant davantage, nous voyons des étoiles encore...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles