En images, le décollage réussi d'Ariane 5

Une Ariane 5 a de nouveau décollé avec succès ! Le vol VA258 a eu lieu mercredi 7 septembre à 23 h 45 heure de Paris (18 h 45 heure locale), depuis le Centre spatial guyanais. Le vol a bénéficié d'une météo magnifique doublée d'un Soleil couchant, nous offrant de magnifiques jeux de lumière.

Ariane 5 scie le ciel guyanais en deux. © CNES/ESA/Arianespace/Centre optique CSG/ P. Piron
Ariane 5 scie le ciel guyanais en deux. © CNES/ESA/Arianespace/Centre optique CSG/ P. Piron

C'était le second vol de l'année 2022 pour Ariane 5, faisant suite à celui du 22 juin dernier. Il ne reste désormais plus que trois vols avant la mise à la retraite et la prise du relais par Ariane 6.

Ariane 5 sur son pas de tir. © CNES/ESA/Arianespace/Centre optique CSG/ P.Baudon
Ariane 5 sur son pas de tir. © CNES/ESA/Arianespace/Centre optique CSG/ P.Baudon

Une fois n'est pas coutume, Ariane 5 n'a emporté qu'un seul satellite passager à destination de l'orbite de transfert géostationnaire. Il s'agit du satellite de télécommunication Eutelsat Konnect VHTS. Il pèse 6.400 kg et prend beaucoup de place, expliquant pourquoi la fusée européenne n'a pu en prendre d'autre.

On voit qu'il prend de la place ! Intégration sous coiffe du satellite Eutelsat Konnect VHTS. © CNES/ESA/Arianespace/Centre optique CSG/ P.Baudon
On voit qu'il prend de la place ! Intégration sous coiffe du satellite Eutelsat Konnect VHTS. © CNES/ESA/Arianespace/Centre optique CSG/ P.Baudon

Le satellite, construit en France par Thales Alenia Space, servira de relais d'Internet dans toute l'Europe depuis l'orbite géostationnaire, avec un taux de 500 Gbps. Eutelsat estime que c'est un service équivalent à la fibre optique et, par conséquent, intéressant pour les régions qui en sont encore dépourvues.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura