Publicité

Autoroutes bloquées et manifestations : la grogne des agriculteurs se propage en Europe

De la France à la Roumanie, en passant par l'Allemagne et les Pays-Bas, les agriculteurs européens sont en colère et affichent leurs préoccupations : coût du carburant, normes écologiques, importations de produits ukrainiens... La Commission européenne, qui espère calmer la situation, doit se réunir cette semaine.

Alors que les discussions avec le gouvernement sont dans l'impasse, les agriculteurs français poursuivent leurs actions, mardi 23 janvier. Entre blocages de route et défilés de tracteurs, ils appellent à l'aide, notamment les ministres européens du secteur qui doivent se retrouver dans la journée pour désamorcer cette crise qui sévit à travers le Vieux Continent.

Cette réunion se tient avant le lancement, jeudi par Bruxelles, d'un "dialogue stratégique" avec le secteur agricole, qui redoute le Pacte vert de l'UE – visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait promis une telle initiative dès septembre, assurant qu'agriculture et protection de la nature pouvaient "aller de pair".

Une agricultrice fauchée sur un barrage

En France, les blocages routiers ont commencé jeudi soir en Occitanie, où l'A64 entre Toulouse et Bayonne est coupée à la circulation au niveau de Carbonne (Haute-Garonne), à 45 km de Toulouse.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Déclassement, endettement, normes européennes… les raisons de la colère des agriculteurs français
Colère des agriculteurs français : Gabriel Attal tente de désamorcer la crise avec la FNSEA
Normes étouffantes, revenus en baisse.. Le ras-le-bol du monde agricole en Europe