EN IMAGES. Caricatures : nouvelles manifestations contre Emmanuel Macron et la France dans des pays du monde musulman

franceinfo avec AFP et Reuters
·1 min de lecture

"Macron dirige l'islamophobie." C'est ce qu'a affirmé Akramul Haq, un manifestant à Dacca (Bangladesh), vendredi 30 octobre. Comme lui, des dizaines de milliers de musulmans ont manifesté, le même jour, au Bangladesh, au Pakistan ou encore dans les territoires palestiniens pour protester contre les déclarations du chef de l'Etat sur la liberté de culte et les valeurs de la France, au lendemain d'une nouvelle attaque meurtrière à Nice. Franceinfo revient sur plusieurs rassemblements.

>> Retrouvez dans notre direct les dernières informations après l'attentat à la basilique Notre-Dame à Nice

Au Bangladesh, des effigies d'Emmanuel Macron brûlées

Dans les rues de Dacca, la capitale du Bangladesh, des manifestants ont scandé "Boycottez les produits français" et ont brandi des banderoles qualifiant Emmanuel Macron de "plus grand terroriste du monde". D'autres ont brûlé des effigies du président français.

Emmanuel Macron "ne connaît pas la puissance de l'islam. Le monde musulman ne laissera pas cela se poursuivre en vain. Nous nous lèverons et nous unirons contre lui", a également déclaré Akramul Haq.

Au Pakistan, une manifestation dispersée et des drapeaux français brûlés

Au Pakistan, la police a fait usage de tirs de gaz (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi