Canicule : des vignes "comme brûlées au chalumeau" dans le Gard et l'Hérault

franceinfo avec AFP
Les dégâts de la canicule sont importants dans la viticulture du Gard et de l'Hérault.

"Les températures ont atteint de tels niveaux que certaines vignes semblent avoir été passées au chalumeau, littéralement grillées", se désole le président de la chambre d'agriculture de l'Hérault, Jérôme Despey. "Il y a eu avec la canicule de vendredi [28 juin] de nombreux dégâts dans des vignobles de l'Hérault et du Gard, avec des raisins qui ont été brûlés, des feuilles séchées", souligne Jérôme Despey, qui est également numéro 2 de la FNSEA et viticulteur dans l'Hérault.

 

 

Des cépages ancestraux comme le Carignan ont été touchés, selon Jérôme Despey. "La vigne, en principe, résiste à la chaleur, mais avec les niveaux de températures atteints vendredi, la viticulture est en train de payer un lourd tribut" face aux effets du dérèglement climatique, ajoute le viticulteur. Il insiste avec émotion : "C'est un phénomène que l'on n'a jamais vécu."

Ça fait 30 ans que je suis vigneron. Je (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :